Bookmark and Share

 

Après l’Etat de Shan et des réunions avec Yin Myo Su la présidente de la Fondation pour la protection du lac Inlé, Jean-Marie Cambacérès a poursuivi sa mission en Birmanie du 11 au 13 juin avec de nombreux RV dans la capitale politique Nay Pyi Taw et à Rangoon.

L’importance des RV obtenus pendant son court séjour a montré l’intérêt des autorités birmanes pour cette mission. En effet il a pu renconter longuement plusieurs hautes personnalités notamment T Khun Myat Président de la Chambre Basse du parlement, Mahn Win Khaing Than Président du Sénat, Win Myat Aye ministre des affaires sociales et Toe Oung conseiller d’Aung San Suu Ky et membre de l’UEHRD. Il a aussi rencontré madame Hlaing Maw Do secrétaire générale de la mairie de Rangoon et plusieurs responsables d’ONG. Chaque fois il a expliqué l’intérêt pour le pays de créer une institution similaire au CESE français pour représenter toute la riche diversité de la société de l’Union de Myanmar.

Côté français, il a eu plusieurs entretiens avec Christian Lechervy ambassadeur de France, Francoise Puig-Inza n°2, Antony Nguyen Van Ton, Philippe Devaud, Frédéric Inza consul, Cyprien François directeur de l’Institut français, Hubert Colaris conseiller économique et Marie-Cécile Thirion directrice pays de l’AFD. Il a pu aussi intervenir et participer à l’Assemblée Générale de la Chambre de Commerce franco-birmane.

Enfin avec l’ambassadeur, il a pu visiter le Secrétariat qui venait de rouvrir en partie au public. Le Secrétariat est l’immense bâtiment de style colonial où était installé le Gouverneur britannique et son administration. C’est là aussi qu’en 1947 a été assassiné Aung San le père de l’indépendance et le père de Aung San Suu Kyi, et où se trouve encore la salle du premier parlement après l’indépendance.

Poster un commentaire

France-Asie, Association Loi 1901, 12 rue ernest psichari 75007 Paris.
Copyright © Association France-Asie. All rights reserved. Mentions légales et crédits..