Bookmark and Share

Le 25 juin l’association France-Asie, présidée par Jean-Marie Cambacérès, a reçu Alexandre Orlov pour sa soirée-débat trimestrielle à l’hôtel Raphaël.

Alexandre Orlov est l’ancien ambassadeur de Russie en France et est maintenant co-secrétaire général du Dialogue de Trianon lancé par les Présidents Macron et Poutine.

 

Après avoir rappelé les buts de l’association France-Asie et ses missions en Asie au deuxième trimestre (Chine, Vietnam et Kazakhstan), Jean-Marie Cambacérès remercia Pierre Ferchaud le directeur général du Raphaël pour son accueil, tous les présents et bien sûr Alexandre Orlov, qu’il présenta, pour avoir accepté de venir animer cette soirée-débat sur le thème : « Le Dialogue de Trianon, dans les relations franco-russes ». Jean-Marie Cambacérès rappela qu’il ne considérait pas la Russie comme un pays asiatique, mais que la Russie s’étendait de l’Europe à l’Océan Pacifique et qu’elle était membre de l’Eurasian Economic Union rassemblant plusieurs pays d’Asie-Centrale. De plus avec le sommet de Saint Pétersbourg et la coupe du monde de football, la Russie était en plein dans l’actualité. Il rappela qu’il avait déjà écrit l’année dernière que l’erreur de l’Europe au XXIème serait de laisser partir la Russie vers la Chine, et qu’il fallait tout tenter pour retisser des liens avec la Russie.

 

Alexandre Orlov remercia à son tour Jean-Marie Cambacérès et l’association France-Asie pour leur invitation. Ensuite il fit une analyse géopolitique de la situation du monde, et notamment des dernières décisions de Donald Trump notamment la sortie de l’accord nucléaire avec l’Iran et l’annulation de sa signature du communiqué du G7. Il rappela ensuite que le Dialogue de Trianon avait été décidé par Emmanuel Macron et Vladimir Poutine quand ce dernier avait été reçu à Versailles en mai 2017 à l’occasion de l’exposition pour le tricentenaire de la venue en France du tsar Pierre le Grand en 1717. Les deux présidents ont décidé de créer un comité franco-russe de la société civile dit Dialogue de Trianon. Ce comité formé d’une quinzaine de personnalités de chaque côté représentant tous les milieux devra faciliter  les échanges franco-russes avec la volonté de ne pas parler des sujets qui fâchent et avec le souhait de ne pas concurrencer les structures déjà existantes. Il est constitué d’une plate-forme d’échanges et a déjà réalisé plusieurs opérations depuis sa création effective en fin 2017, notamment un concours sur la connaissance de la Russie dont les 5 premiers se sont vus invités en Russie pour la Coupe du monde. Le thème de l’année est « la ville du futur ». Alexandre Orlov précisa que la partie russe insisterait sur les relations entre les jeunes et sur la diffusion réciproque des deux langues. Il insista sur le fait qu’il lui semblait que les media français ne publiaient presque jamais d’articles positifs sur la Russie, même quand les choses se passaient très bien, comme pour la coupe du monde de football. Une réunion du Dialogue de Trianon se tiendra en septembre à Vladivostok sur le thème des « ports du futur ».

 

Très applaudi après son intervention, Alexandre Orlov répondit à de nombreuses questions portant autant sur des thèmes géopolitiques que des propositions de nouveaux thèmes de coopération entre les sportifs ou entre les journalistes par exemple.

Jean-Marie Cambacérès précisa que pour s’inscrire dans le Dialogue de Trianon, le Président du CESE Patrick Bernasconi avait écrit à son homologue de la Chambre Civique de Russie pour entamer une coopération.

Après le débat, tous les participants prirent ensemble un verre de l’amitié et continuèrent leurs échanges avec Alexandre Orlov, qui  répondit à toutes et à tous très amicalement.

Poster un commentaire

France-Asie, Association Loi 1901, 12 rue ernest psichari 75007 Paris.
Copyright © Association France-Asie. All rights reserved. Mentions légales et crédits..