Bookmark and Share

Lettre France-Asie n60 Chine

par Webmaster 4/02/2014

Décisions du 3e plenum du Comité Central

La croissance ralentit, la crise écologique s’aggrave, la sécurité sanitaire laisse à désirer, les inégalités s’accroissent, les créances douteuses s’accumulent, la dette publique explose (elle représente 215% du PIB et a augmenté de plus de 60% en cinq ans). Les défis à relever par le PCC sont grands.
Réuni à huis clos du 9 au 12 novembre, le 3e plenum du Comité central du parti Communiste Chinois a pris un certain nombre de décisions de principe majeures pour la poursuite des réformes économiques en permettant de donner un « rôle décisif » au marché et de renforcer la propriété foncière dans les zones rurales, sans, bien sûr, remettre en cause l’autorité du Parti Communiste. Le Comité central n’en a pas moins décidé : la fermeture des camps de travail, la réforme du « hukou », véritable passeport intérieur, l’assouplis-sement des règles de l’enfant unique…
A l’heure où la Chine fête le 120e anniversaire de la naissance de Mao Zedong, le Président Xi Jinping a donc relancé la Chine sur le voie des réformes. Le gouvernement sera chargé maintenant de mettre en œuvre concrètement les décisions de principe du Comité Central.

Relations franco-chinoises

Suite au voyage du Président de la République François Hollande en Chine en avril 2013, le ministre des Affaires chinois Wang Yi est venu en France et a été reçu par le Président de la République. Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault s’est rendu en Chine du 6 au 8 décembre pour tenter de rééquilibrer nos échanges déficitaires et faire valoir les atouts de la France pour les investissements chinois. Pendant cette visite : un accord Donfeng-Renault a été signé, ainsi qu’un protocole d’accord sur la charcuterie française et le 30e anniversaire du partenariat franco-chinois dans le nucléaire civil a été marqué solennellement. Les deux gouvernements vont préparer ensemble en 2014 le 50e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la France et la Chine par le Général de Gaulle.
Cet anniversaire commencera par des expositions et des concerts en Chine du 23 au 29 janvier par la Fondation Charles de Gaulle avec l’aide du gouvernement français, avec mise à la disposition d’une partie de la Garde républicaine et d’un avion du ministère de la Défense.
Jean-Marie Cambacérès sera à Pékin le 27 janvier avec la Fondation Charles de Gaulle pour fêter cet anniversaire.

Les Chinois arrivent sur la Lune

Près de quarante ans après les USA et l’URSS, la Chine a lancé un robot d’exploration vers la Lune. La fusée longue marche 3D partie début décembre a mis en orbite la sonde Chang’e 3. Puis, vers la mi-décembre, l’engin automatique a aluni en douceur. L’aspect le plus spectaculaire de la mission est un petit véhicule de 6 roues baptisé Yutu, le lapin de Jade légendaire chinois, censé habiter sur la Lune. Il possède notamment un radar qui pourra étudier le sol lunaire sur trente mètres de profondeur. Après une période d’hibernation pour résister au climat lunaire, le petit véhicule Yutu commencera son travail.
Pendant ce temps, pour ne pas être en reste, l’Inde a lancé une sonde en route vers Mars.

Présence de France-Asie

Jean-Marie Cambacérès s’est rendu en Chine dans le Yunnan (à Kunming) du 7 au 10 décembre. Il a rencontré les responsables de plusieurs grandes universités provinciales notamment : l’Université Normale du Yunnan, l’Université de l’Economie et des Finances du Yunnan et l’Université du Yunnan.

Poster un commentaire

France-Asie, Association Loi 1901, 12 rue ernest psichari 75007 Paris.
Copyright © Association France-Asie. All rights reserved. Mentions légales et crédits..