Bookmark and Share

Lettre France-Asie n57 Cambodge

par Webmaster 1/04/2013

Visite du Premier ministre Jean-Marc Ayrault les 3 et 4 février

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault s’est rendu au Cambodge pour représenter la France lors de la cérémonie le 4 février de l’incinération de feue Sa Majesté Norodom Sihanouk, ancien Roi du Cambodge.
Le 3 au matin, le Premier ministre avait eu une audience avec SM la Reine mère et SM le Roi Norodom Sihamoni.
Jean-Marie Cambacérès était « l’invité personnel » du Premier ministre et l’a accompagné à l’audience ainsi qu’à la cérémonie de l’incinération. Yamina Benguigui, Ministre de la francophonie, était aussi présente.

Convention entre les Hauts de Seine et SiemReap

Le 7 mars, Patrick Devedjan, Président du Conseil Général des Hauts de Seine et Son Phirin, Gouverneur de la Province de Siem Reap, ont signé une convention de coopération décentralisée pour le développement agricole en présence de Serge Mostura, Ambassadeur de France. Depuis 2010, ce Conseil Général a consacré 1,3 million d’euros dans des programmes de développement agricole dans la Province de Siem Reap.

Présence de France-Asie

Outre sa présence avec le Premier ministre les 3 et 4 février, Jean-Marie Cambacérès s’est aussi rendu au Cambodge du 3 au 6 mars (à Phnom Penh et à Siem Reap) avec le groupe Audiens, puis à nouveau du 10 au 13 mars (à Phnom Penh) avec l’AFD. Chaque fois, il a rencontré Serge Mostura, Ambassadeur de France et la dernière fois il a aussi rencontré S. Ex. Keat Chhon, Ministre de l’Economie et des Finances.
A Siem Reap, il a inauguré une bibliothèque d’ouvrages français et des cours de français dans des locaux du Collège du Wat Po, réalisés par Harmonie Mékong avec l’aide du groupe Audiens.

Décès de Ieng Sary

Ieng Sary, beau-frère de Pol Pot, ancien ministre des Affaire Etrangères du gouvernement Khmer Rouge (1975 à 1979) est mort le 11 mars à Phnom Penh. Détenu depuis 2007, il comparaissait pour crimes contre l’humanité devant le Tribunal Spécial International chargé de juger les dirigeants Khmers rouges. Après sa mort, il ne reste plus que deux accusés devant le tribunal International de Phnom Penh : Nuon Chea, 86 ans, et Khieu Samphan, 81 ans.

Poster un commentaire

France-Asie, Association Loi 1901, 12 rue ernest psichari 75007 Paris.
Copyright © Association France-Asie. All rights reserved. Mentions légales et crédits..