Bookmark and Share

Lettre France-Asie n56 Corée du Nord

par Webmaster 23/01/2013

La Corée du Nord a procédé le 12 décembre au lancement avec succès de la fusée Unha 3 et à la mise sur orbite d’un satellite selon l’agence de presse officielle KCNA.

Le commandement de la défense aérienne nord-américaine (Norad) a indiqué que la Corée du Nord avait bien réussi pour la première fois à déployer un objet qui s’est placé en orbite (le Norad n’emploie pas le terme de satellite). La Corée du Nord rejoindrait ainsi le club très fermé des puissances spatiales mondiales.

Ce lancement réussi intervient après l’échec d’avril dernier, où l’engin avait explosé quelques secondes après son décollage.

Washington et ses alliés ont immé-diatement protesté contre cette violation de la résolution 1874 et une réunion du Conseil de Sécurité de l’ONU a été convoquée le jour même et a condamné à huis-clos, y compris le représentant chinois, le lancement de la fusée. Le succès du tir de cette fusée prouve que la technologie nord-coréenne a progressé rapidement sur le plan balistique.

Cela dit, ce tir réussi a permis à Kim Jong Un de renforcer son pouvoir aux yeux de l’armée et de la population.

Ce qui lui a donné l’occasion le 1er janvier, lors de la cérémonie des vœux adressés à la population, d’appeler à cesser « la confrontation entre le Nord et le Sud ». Il a aussi annoncé un « virage radical afin de construire un géant économique ».

Bien sûr, tout ceci est à prendre avec prudence, le régime ayant habitué la communauté internationale à ses revire-ments, mais France-Asie explique depuis des mois que des évolutions se préparent et qu’après l’élection présidentielle américaine et le changement du Président de Corée du Sud, une nouvelle période pourrait s’ouvrir. Nous y sommes peut-être, d’autant plus que la nouvelle présidente de Corée du Sud, Md Park, s’est dite favorable à la reprise du dialogue avec la Corée du Nord. Il faut donc suivre attentivement la situation, car Kim Jong Un a besoin du développement économique de son pays.

Rappelons que la France est le seul pays de l’Union Européenne à ne pas avoir de relations diplomatiques avec la Corée du Nord. Il faudrait que cela change. La relation diplomatique avec un Etat ne veut pas forcément dire que l’on est d’accord avec les actions du gouvernement de ce pays.

Poster un commentaire

France-Asie, Association Loi 1901, 12 rue ernest psichari 75007 Paris.
Copyright © Association France-Asie. All rights reserved. Mentions légales et crédits..