Bookmark and Share

Lettre France-Asie n55 Hong-Kong

par Webmaster 12/10/2012

Retrait du projet d’éducation patrio-tique chinoise obligatoire

Le gouvernement de Hongkong avait annoncé son projet d’imposer des cours de patriotisme chinois obligatoire à l’école hongkongaise, des milliers de parents, d’élèves et des professeurs se sont mobilisés à Hongkong contre l’imposition de ces cours dans le cursus scolaire. Le recul du gouvernement de Hongkong survient après plusieurs semaines de manifestation populaire. Le 8 septembre le gouvernement de Hongkong  a renoncé à son projet de cours de patriotique chinoise obligatoire

Elections législatives

Les élections législatives ont eu lieu le 9 septembre. Pour la première fois depuis le retour de Hongkong à la Chine en 1997, plus de la moitié des membres du conseil législatif, le Legco, désigné pour 4 ans, sont élus au suffrage direct. Les autres membres sont désignés par un double système de grands électeurs.

Les 70 sièges du LEGCO (conseil législatif) sont répartis en trois catégories : 35 députés de circonscription, 30 députés « fonctionnels » (par métier) et 5 « super-députés ». Tous les électeurs peuvent voter pour l’un des 35 sièges attribués à des députés « normaux », associés à une circonscription. Mais seulement 200 000 personnes, en fonction de leur affiliation professionnelle (médecin, avocats, compta-bles…) votent pour les trente sièges « fonctionnels ».

Au total, l’opposition garde 27 sièges contre 43 députés favorables au gouvernement. Le Parti Démocrate a connu un résultat « désastreux » selon son président Albert Ho, qui a démissionné. Divisée et désorganisée, l’opposition n’a donc pas su tirer avantage des nombreux sujets actuels de mécontentement des Hongkongais.

Catastrophe maritime

Deux bateaux, un ferry et un navire transportant des employés se rendant avec leur famille assister depuis le port Victoria au feu d’artifice donné à l’occasion de la fête nationale chinoise, sont entrés en collision au large de Hong Kong. Le bilan est lourd : sur les 120 passagers, 38 sont morts et plus d’une centaine ont été blessés, dont certains sont dans un état critique.

Devant la rareté (la dernière catastrophe dans ce port remonte à 1971) et la gravité de l’événement, les deux capitaines et des membres d’équipage ont été arrêtés pour mise en danger d’autrui.

Poster un commentaire

France-Asie, Association Loi 1901, 12 rue ernest psichari 75007 Paris.
Copyright © Association France-Asie. All rights reserved. Mentions légales et crédits..