Bookmark and Share

Lettre France-Asie n55 Chine

par Webmaster 12/10/2012

Relations France-Chine

Le ministre des affaires étrangères, Laurent Fabius, a fait un voyage à Pékin le mardi 10 juillet 2012. Il a été reçu par l’actuel premier ministre chinois, Wen Jiabao et son successeur potentiel, Li Keqiang. Le déficit commercial de la France vis-à-vis de la Chine, s’élève à 27.2 milliards d’euro en 2011 (près de 40% du total). Laurent Fabius a demandé une plus grande ouverture des marchés publics chinois pour rééquilibrer les échanges entre la France et la Chine.

Affaire Bo Xilai

Le 20 août, le tribunal de Hefei, dans l’est de la Chine, chargé de juger le meurtre de Neil Heywood, a condamné à mort Gu Kailai  (épouse de Bo Xilai, ) accusée de ce meurtre avec deux ans de sursis. D’autres comparses notamment Wang Lijun ancien chef de la police à Chong Qing sont aussi jugés. Le 24 septembre, Wang Lijun a été condamné par le tribunal intermédiaire de Chengdu, à 15 ans de prison.

Patrick Devillers le Français arrêté en juin au Cambodge a décidé de son propre gré  d’aller en Chine pour collaborer à l’enquête sur l’affaire Bo Xilai.

Le 28 septembre, l’agence Xin Hua a annoncé que Bo Xilaï était exclu du Parti Communiste Chinois et serait déféré aux organes judiciaires compétents. Xin Hua annonce aussi que le 18e Congrès du PCC qui a lieu tous les 5 ans, attendu en octobre, aura en fait lieu le 8 novembre.

Economie

La monnaie chinoise a perdu 0,88% face au dollar au deuxième trimestre – à 6.3541 yuans contre un dollar. C’est la plus importante chute depuis son désarrimage de la devise américaine en 2005. Le gouvernement chinois contrôle toujours le niveau de sa monnaie en fixant administrativement chaque matin un taux pivot. Le yuan n’avait cessé de s’apprécier depuis 2010. Les autorités chinoises suivent maintenant une logique inverse. Le gouvernement chinois joue le yuan à la baisse pour protéger ses exportations.

La Chine qui exerce un strict contrôle administratif sur les flux de capitaux, accentue l’ouverture de ses marchés d’actions pour dynamiser les places financières. Les investisseurs institution-nels étrangers qualifiés ne représentent que 1.1% de l’ensemble de la valeur des marchés d’actions chinois, au 17 juillet. La Chine a attribué le statut d’ « investisseur institutionnel qualifié » à 149 nouveaux établissements surtout des grandes banques et fonds d’investissement internationaux.

Le 31 août, Air France a annoncé son projet de construire deux usines de maintenance d’avion en Chine, l’une à Xian et l’autre à Shanghai. Ces deux usines de maintenance ouvriront au premier trimestre 2013. Le leader français de l’aérien voit ce marché de la maintenance, réparation et révision des avions, évalué à 50 milliards d’euros, croître de 3 % sur les 10 prochaines années, tiré notamment par l’Asie.

La France et La Chine créent un fonds d’investissement

Un fonds d’investissement commun franco-chinois a été lancé le jeudi 6 septembre.

Financé à parité par la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) et la China Development Bank (CDB), le bras armé financier de la Chine, ce fonds il disposera de 150 millions d’euros pour accompagner les PME françaises et chinoises dans leur croissance et leur internationalisation.

Mise en service du premier porte-avions

La Chine a annoncé le 25 septembre la mise en service actif de son premier porte-avions le Liaoning, dans un contexte de fortes tensions en mer de Chine. Ce navire, à l’origine baptisé Varyag et destiné à la marine soviétique, avait été rénové pendant des années à Dalian et avait effectué sa première sortie en mer en août 2011.

Poster un commentaire

France-Asie, Association Loi 1901, 12 rue ernest psichari 75007 Paris.
Copyright © Association France-Asie. All rights reserved. Mentions légales et crédits..