Bookmark and Share

Lettre France-Asie n55 Cambodge

par Webmaster 12/10/2012

Résultats des élections municipales

Le 3 juin dernier plus de 9.2 millions d’électeurs ont été appelés à élire pour 5 ans 11459 membres de conseils municipaux dans les 1633 communes du Cambodge. Dix partis se présentaient et seuls 5 ont obtenu des sièges.

Le Parti du Peuple Cambodgien (PPC) a gagné au total 8.292 des 11.459 sièges de conseils communaux, avec le contrôle de 1.592 communes, soit environ 97% des 1.633 communes du pays; suivi du Parti Sam Rainsy (PSR), qui a pris le contrôle de 22 communes, avec 2.155 sièges; et du Parti des droits de l’Homme qui a gagné 800 sièges avec le contrôle de 18 communes. Le Parti FUNCINPEC a obtenu le contrôle d’une commune avec 151 sièges, alors que le Parti Norodom Ranariddh a gagné seulement 52 sièges, la Ligue pour la démocratie 8 sièges, et le Parti de la nationalité cambodgienne 1 siège.

Réunions de l’ASEAN

La 45e réunion ministérielle de l’ASEAN (AMM), la réunion ASEAN +3 (Chine, Corée, Japon) et les réunions en format EAS (ASEAN+3, Inde, Australie, Nouvelle-Zélande, Russie et Etats-Unis) et ARF (ASEAN Régional Forum) se sont tenues à Phnom Penh, du 9 au 13 juillet 2012.

Ces réunions auront essentiellement été marquées, pour la première fois depuis la création de l’organisation, par l’absence de consensus sur la déclaration finale des ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN.

Les discussions sur l’élaboration du code de conduites sur la Mer de Chine du Sud ont vite buté sur la question de la mention des récents incidents. Malgré diverses propositions de compromis sur un texte acceptable par tous, la présidence cambodgienne, loin de faciliter le consensus, a refusé toute référence à ce sujet dans la déclaration initial des ministres.

Le protocole au traité de Bangkok sur la Zone Exempte d’Armes Nucléaires en Asie du Sud-est n’a pas été signé. Seules les signatures des traités de coopération et d’amitié entre l’ASEAN d’une part et l’Union européenne et le Royaume Uni d’autre part semblent être les apports positifs de cette semaine de réunions.

Ce forum aura surtout été l’occasion pour Hillary Clinton, en présence du Président birman, de porter le message que venait d’annoncer publiquement le président Obama sur l’assouplissement des sanctions américaines contre la Birmanie.

Du 11 au 14 septembre au Cambodge, ont eu lieu la réunion des ministres des affaires étrangères de l’ASEAN et de ses voisins d’Asie-Pacifique, avec la participation d’Hillary Clinton, chef de la diplomatie américaine.

La belle-sœur de Pol Pot libérée

Ieng Thirith, ancienne Ministre des Af-faires sociales du régime Khmer rouge, avait été surnommée « première dame » quand sa sœur, épouse de Pol Pot, avait connu des problèmes mentaux.

Accusée de génocide, de crimes contre l’humanité et de crimes de guerre, celle qui avait voué aux gémonies ses juges au début de la procédure, a pourtant été relâchée le 16 septembre. Le Tribunal a en effet reconnu, sur avis d’experts médicaux, qu’une dégénérescence irréversible avait atteint ses facultés cognitives et intellectuelles.

Elle reste assignée à résidence mais elle est le troisième responsable, après Pol Pot lui-même et Ta Mok, morts respectivement en 1998 et 2006, à échapper à une condam-nation.

Rappelons que seul Kaing Guek Eav, alias Douch, chef de la prison S-21, a été pour le moment condamné à perpétuité.

Poster un commentaire

France-Asie, Association Loi 1901, 12 rue ernest psichari 75007 Paris.
Copyright © Association France-Asie. All rights reserved. Mentions légales et crédits..