Bookmark and Share

Lettre France-Asie n54 Corée du Sud

par Webmaster 10/07/2012

Elections législatives

Les élections législatives ont eu lieu le 11 avril. Le bloc conservateur autour du parti Saenuri conduit par Md Park Geun-hye (successeur du grand Parti National) a vu une chute du nombre de ses députés (157 au lieu de 185 en 2008) mais conserve de justesse la majorité de l’Assemblée Nationale constituée de 299 sièges. Le bloc progressiste, autour du Parti Démocrate Unifié conduit par Md Han Myung-sook, progresse beaucoup (127 députés au lieu de 84 en 2008) mais reste minoritaire à l’Assemblée. Les autres sont des indépendants (16 au lieu de 31 en 2008).

Le Président Lee Myung Bak pourra terminer son mandat jusqu’en décembre avec sa majorité mais doit constater la baisse de ses soutiens dans la population.

Train à grande vitesse et nucléaire

Le nouveau train à grande vitesse sud-coréen, le Hemu 430X, part à l’assaut du marché mondial en concurrençant Alstom, son lointain géniteur. Le constructeur Hyndaï-Rotem a lancé son prototype capable de rouler à 470 km/h, qui devient ainsi le 4e train le plus rapide du monde derrière les français, chinois et japonais. Hyndaï espère tirer profit des déboires du TGV chinois dont les perspectives sont plombées depuis la catastrophe de Wenzhou l’été dernier.

Dans le nucléaire, la Corée du Sud espère aussi obtenir des succès à l’exportation au grand dam d’acteurs comme Areva.

Les 21 centrales actuelles du pays ont été construites avec des réacteurs dus au savoir-faire et aux composants étrangers par le biais de Westinghouse ou de Framatome, ancêtre d’Areva. Depuis le début des années 90, la Corée construit ses propres centrales. Le plan Nu-Tech 2030 coordonné par l’opérateur public Kepco, a pour but que la Corée devienne le 3e exportateur mondial après les USA et la France en transformant l’essai réalisé fin 2009 à Abu Dhabi lorsqu’elle a remporté le contrat de 4 centrales de 1400 MW chacune pour 14 milliards d’euros et en discutant avec des pays comme le Vietnam, la Turquie, l’Afrique du Sud, l’Inde et le Kazakhstan.

Relations avec le Nord

Douze corps de soldats sud-coréens ont été rapatriés de Corée du Nord le 25 mai. Il s’agit d’une première pour les militaires morts pendant la guerre de Corée entre 1950 et 1953. Environ 30000 soldats du sud sont toujours enterrés au nord, sur un total de 130000 morts au combat.

Poster un commentaire

France-Asie, Association Loi 1901, 12 rue ernest psichari 75007 Paris.
Copyright © Association France-Asie. All rights reserved. Mentions légales et crédits..