Bookmark and Share

Lettre France-Asie n53 Corée du Sud

par Webmaster 1/04/2012

Sommet sur la sécurité nucléaire

En accueillant les 26 et 27 mars à Séoul le deuxième sommet sur la sécurité nucléaire, la Corée du Sud espère affirmer sa position sur la scène internationale. Deux ans après le sommet de Washington, ce sommet de Séoul, réunissant 57 chefs d’Etat et de gouvernement, doit adopter un « communiqué de Séoul » mentionnant des engagements en faveur de la réduction de l’usage de l’uranium hautement enrichi et du plutonium ainsi que le renforcement de sa gestion. Ce document devrait lancer un appel pour la lutte contre le trafic des matériaux nucléaires et pour qu’un plus grand nombre de pays adhèrent aux systèmes de régulation de la sécurité nucléaire et un soutien accru à l’AIEA.

Le problème nord-coréen n’a pas été traité dans la conférence mais lors de rencontres bilatérales.

Séoul souhaite aussi profiter de ce sommet pour faire avancer les négociations avec les USA sur le renouvellement de l’accord bilatéral de coopération dans le nucléaire civil qui expire en 2014. Séoul souhaite obtenir la possibilité d’enrichir de l’uranium, mais les USA y sont réticents, eu égard à leur politique destinée à décourager les autres pays à se livrer à cette activité.

Poster un commentaire

France-Asie, Association Loi 1901, 12 rue ernest psichari 75007 Paris.
Copyright © Association France-Asie. All rights reserved. Mentions légales et crédits..