Bookmark and Share

Lettre France-Asie n52 Philippines

par Webmaster 20/12/2011

La tempête Washi

La tempête tropicale Washi qui a frappé le sud des Philippines dans le week-end du 17 et 18 décembre a ravagé l’île de Mindanao. Des villages entiers rayés de la carte, des maisons, des routes, des ponts emportés, des milliers de sans-abris, environ 300000 personnes déplacées et près de 2000 victimes. Après la tempête, navires et hélicoptères de combat ont ratissé la zone sinistrée pour retrouver des corps.

Le Président Benigno Aquino s’est rendu sur place le 20 décembre et a décrété ensuite l’état d’urgence.

Les Philippines sont touchées chaque année par une vingtaine de tempêtes tropicales ou de typhons. La plupart frappant cependant le Nord, ce qui explique, selon les autorités, pourquoi les habitants de Mindanao, au Sud, n’y étaient pas préparés.

Reprise des combats avec le MILF

Fin octobre, des combats ont opposé des troupes du Front Moro Islamique de Libération (MILF) à l’armée philippine, dans l’île de Mindanao dans le Sud.

Prévenus par messages sur leurs téléphones, quelques dix mille personnes ont fui leurs maisons avant l’attaque, le 25 octobre, des rebelles dans la péninsule de Zamboanga, ce qui a permis d’éviter des victimes parmi les civils selon un responsable de la Défense Civile.

La veille, l’aviation philippine avait bombardé un village isolé aux environs de la ville de Payao, où sont retranchés des rebelles du MILF, selon l’armée. Il s’agissait des premières frappes aériennes dans cette région depuis 2008.

Poster un commentaire

France-Asie, Association Loi 1901, 12 rue ernest psichari 75007 Paris.
Copyright © Association France-Asie. All rights reserved. Mentions légales et crédits..