Bookmark and Share

Lettre France-Asie n52 Kazakhstan

par Webmaster 20/12/2011

Présence de France-Asie

Jean-Marie Cambacérès s’est rendu au Kazakhstan (Astana) du 6 au 10 décembre. Il a rencontré de nombreuses personnalités kazakhes : du ministère de l’Economie, du ministère des Finances, de l’Agence spatiale et du Fonds d’Investissement Samruk Kazyna.

A l’Ambassade de France, il a rencontré S. Ex. Jean-Charles Berthonnet, Ambassadeur de France, Jean-François Dathie, Conseil-ler économique, le Colonel Christian Barthlen, Attaché de défense et Donara Grazbayeva, Directrice de l’Alliance Française.

Il a aussi rencontré une dizaine d’hommes et femmes d’affaires kazakhs, notamment Erik Zhussupov, Directeur général de Incom-Astana (ancien de l’ENA).

Indépendance et pétrole

Les 17 et 18 décembre, le Kazakhstan a fêté l’anniversaire de son indépendance. Vingt ans après, le Kazakhstan s’apprête à entrer dans le « Top ten » mondial des producteurs de pétrole, s’appuyant notamment sur le gisement pétrolier de Kashagan dans la mer Caspienne. Là, sous trois mètres d’eau et 4200 mètres de roche, a été découvert fin 1990 un gisement géant de pétrole de 35 milliards de barils dont au moins 13 récupérables.

Pour l’exploiter, « D Island » a été cons-truite. Cette île artificielle longue de 1,7 km est cernée par les glaces cinq mois par an. Les défis industriels, financiers (33 milliards de dollars pour la phase 1) et environnementaux étaient tels que plu-sieurs compagnies pétrolières ont dû s’associer, comme en particulier Exxon-Mobil, Shell, Total et Eni avec la société kazakhe Kas Mouneigas. Au plus fort de l’activité de construction en juin dernier, les chantiers ont mobilisé 36000 personnes dont 30000 Kazakhs.

Mais le Président Nazarbaiev et les autorités kazakhes ne veulent pas produire que des matières premières et commencent dès maintenant à diversifier l’économie de leur pays.

Ironie du sort, c’est pendant cette période que des manifestations d’ouvriers du secteur pétrolier licenciés ont manifesté dans l’Ouest du pays (à Chetpe et près de Janaozen) et se seraient pris à des installa-tions et à la police. Les manifestations de ce type sont extrêmement rares dans ce pays et la police, réagissant de façon disproportionnée, a ouvert le feu et causé la mort d’une quinzaine de personnes.

Désavouant cette répression, le Président Nazerbaiev a licencié le 22 décembre son gendre Timour Koulibaev de la direction du holding d’Etat contrôlant les différents actifs du pays.

Poster un commentaire

France-Asie, Association Loi 1901, 12 rue ernest psichari 75007 Paris.
Copyright © Association France-Asie. All rights reserved. Mentions légales et crédits..