Bookmark and Share

Lettre de France-Asie n74

par Webmaster 18/07/2017

Economie

Le Japon vit sa plus longue période de croissance depuis 2006. La croissance du PIB au premier trimestre 2017 a été de 0,5% (2,2% au glissement annuel). C’est la cinquième hausse trimestrielle d’affilée. Cela n’était pas arrivé depuis 2006 mais la hausse du yen et la pénurie de main d’oeuvre risque de poser des problèmes à terme. Le chômage s’établissait à 2,8% de la population active, le plus bas niveau depuis 22 ans.
En France, le Japon est le premier investisseur asiatique, avec 490 implantations employant environ 74000 personnes.

Politique

Le Parlement japonais a voté le 9 juin une loi qui permet à l’empereur Akihito, âgé de 83 ans, de céder le trône à son fils aîné, ouvrant la voie à la première abdication en plus de 200 ans. Akihito avait succédé à son père Hirohito, déchu de son statut divin après la seconde guerre mondiale. Cette loi d’exception ne pourra s’appliquer qu’à lui. Il pourrait alors céder sa place au prince Nahurito dès la fin 2018.

Défense

Le 3 mai, le Japon a fêté le 70e anniversaire de sa Constitution dont l’article 9 proclamait son renoncement à la guerre.
Le Premier ministre Shinzo Abe en a profité pour redire que le temps était venu de réformer cet article. 49% des japonais sont d’accord avec cette idée contre 47%. L’évolution des avis sur le sujet vient des tirs de missiles nord-coréens et de l’inconsistance des positions américaines.
Le 1er mai, le porte-hélicoptères Izumo, fleuron des forces maritimes d’auto-défense, a escorté un bâtiment de ravitaillement américain au large de la côte pacifique. Il s’agissait d’une première depuis l’entrée en vigueur en mars 2016 d’une législation sécuritaire les autorisant à intervenir pour aider un allié agressé.
Par ailleurs un incident naval a eu lieu le 17 juin dans les eaux territoriales japonaises. Un destroyer américain a heurté un navire marchand philippin. Sept marins américains ont trouvé la mort dans cette collision.

Echec du PLD à Tokyo

Le PLD, parti du Premier ministre Abe, a subi une cuisante défaite électorale à Tokyo. Le 2 juillet, Yuriki Koike, la gouverneure sortante et dissidente du PLD, l’a emporté largement.
Avec 13,7 millions d’habitants, Tokyo représente un poids économique supérieur à celui des Pays-Bas.
Madame Koike et son mouvement, avec ses alliés, a remporté 79 sièges sur 127 que compte l’assemblée locale de Tokyo. Le PLD est passé de 57 à 23 sièges.
Le Komeito, pourtant membre de la coalition gouvernementale, soutenait Madame Koike sur le plan local.
Le Premier ministre Abe subit depuis quelques temps une succession de revers.

Poster un commentaire

France-Asie, Association Loi 1901, 12 rue ernest psichari 75007 Paris.
Copyright © Association France-Asie. All rights reserved. Mentions légales et crédits..