Bookmark and Share

Lettre de France-Asie n74

par Webmaster 17/07/2017

Nouveaux tirs de missiles

En dépit des menaces de Donald Trump, des arrêts d’importations de la Chine, des nouvelles sanctions (modérées) du Conseil de sécurité de l’ONU, du changement de la présidence en Corée du Sud, Pyongyang poursuit imperturbablement ses essais balistiques et ses tirs de missiles. Le dernier en date a eu lieu le 4 juillet. La Corée du Nord s’est vantée d’avoir procédé cette fois à un premier tir de missile balistique intercontinental. Bien qu’il se soit abîmé en mer à 930 km de son pas de tir dans la zone économique exclusive du japon, il se pourrait bien cette fois que ce soit vrai. En effet des experts américains ont noté que le vol a duré 39 minutes et a atteint une altitude de 2802 kilomètres et qu’il a été tiré avec un angle particulièrement vertical. Avec une trajectoire standard, ce type de missile pourrait atteindre l’Alaska. Cette analyse est contestée par les Russes et les Chinois. Les USA ont demandé une nouvelle réunion du Conseil de Sécurité de l’ONU. France-Asie pense depuis longtemps que les USA et la Corée du Nord ont des intérêts réciproques à accroître ces tensions.

Arrestations d’Américains

Pyongyang a arrêté deux nouveaux américains, Tony Kun en avril et Kim Hak-song en mai. Ces deux arrestations s’ajoutent à celle de Kim Dong Chul arrêté en 2015 et d’Otto Warmbier arrêté en janvier 2016. Ce dernier, âgé de 22 ans, a été libéré et rendu à sa famille le 13 juin alors qu’il était dans le coma depuis un an. Il est décédé le 19 juin. Donald Trump a dénoncé le « régime brutal » de Pyongyang.

Poster un commentaire

France-Asie, Association Loi 1901, 12 rue ernest psichari 75007 Paris.
Copyright © Association France-Asie. All rights reserved. Mentions légales et crédits..