Bookmark and Share

Lettre de France-Asie n73

par Webmaster 20/04/2017

Dérive du régime

Plus de 7000 exécutions extrajudiciaires ont été perpétrées depuis l’élection du président Duterte. Cela ne semble pas lui suffire. Le Président a demandé au Parlement de voter une loi pour rétablir la peine de mort qui avait été abolie en 2006. Le Président a déchu douze parlementaires de leurs responsabilités au sein de la Chambre des représentants car ils avaient voté contre le rétablissement, dont l’ancienne présidente Gloria Macapagal Arroyo. Ils seront remplacés en mai. Rodrigo Duterte a fait aussi arrêter sa principale opposante, la sénatrice Leila de Lima.
La vice-Présidente de la République qui n’appartient pas au parti de Duterte a exhorté la communauté internationale à plus se préoccuper de la situation dans l’archipel.
Dans ce climat tendu, une première demande de destitution a été déposée le 16 mars à l’Assemblée sans aucun espoir qu’elle soit retenue.

Poster un commentaire

France-Asie, Association Loi 1901, 12 rue ernest psichari 75007 Paris.
Copyright © Association France-Asie. All rights reserved. Mentions légales et crédits..