Bookmark and Share

Lettre de France-Asie n68

par Webmaster 26/01/2016

Visite du Président de la République

François Hollande s’est rendu en Corée du Sud les 3 et 4 novembre.

Reprise des dialogues

Réunis à Séoul, pour la première fois depuis trois ans, un sommet trilatéral réunissant chinois, japonais et coréens du sud a lieu le 1er novembre. Shinzo Abe, Md Park et Li Keqiang ont eu des discussions qualifiées de constructives même si elles n’ont pas permis de résoudre les contentieux territoriaux.
Ces rencontres avaient été interrompues depuis trois ans.
Un accord entre les deux pays a été signé pour solder le contentieux historique des « femmes de réconfort ». Le Japon a présenté ses excuses pour l’esclavage sexuel imposé aux Coréennes pendant la deuxième guerre mondiale. Une fondation sera créée et elle recevra en une fois un milliard de yens (7,6 millions d’euros) pour les 46 survivantes concernées.
Bankimoon et les Américains ont salué cet accord, qui devra être ratifié par les deux pays.

Un Coréen à la tête du GIEC

Un économiste sud-coréen Lee Hoe Sung a été élu le 6 octobre à la tête de l’organisme onusien rassemblant le groupe des experts du climat. Son ancien président indien, Rajendra Pachrani, avait dû démissionner après avoir été accusé de harcèlement sexuel.

Poster un commentaire

France-Asie, Association Loi 1901, 12 rue ernest psichari 75007 Paris.
Copyright © Association France-Asie. All rights reserved. Mentions légales et crédits..