Bookmark and Share

Lettre de France-Asie n67

par Webmaster 2/11/2015

Mort de l’ancien Président de la République

Avul Pakir Jainulabdan Abdul Kalam, président de la République d’Inde de 2002 à 2007, est décédé le 27 juillet 2015 à l’âge de 83 ans.
Il fut l’un des présidents les plus populaires de l’Inde et l’un des scientifiques qui contribuèrent au programme spatial et nucléaire du pays.
Les hommages se sont multipliés au-delà des clivages politiques. Reconnaissable à sa coupe de cheveux argentés en forme d’accroche-cœur, « docteur Kalam » comme on le surnommait, était un patriote sans être un nationaliste. Musulman, il se plongeait régulièrement dans la lecture de textes sacrés hindous et n’a cessé de défendre tout au long de sa vie le sécularisme dans un pays tiraillé par les tensions religieuses.

Économie

Alors que le grand voisin chinois connaît des difficultés économiques, l’Inde rêve de devenir le « nouvel atelier du monde ».
Les investisseurs institutionnels dont les fonds de pension et les compagnies d’assurances retournent vers la bourse alors que ces opérateurs étaient majoritairement vendeurs depuis 2008.
Dans le tableau de l’économie mondiale publié par l’OCDE le 16 septembre, l’Inde se distingue par son dynamisme. La croissance en 2015 est attendue à 7,2 %.
L’Inde est l’un des trois pays à ne pas être touché directement par le ralentissement de son voisin chinois. Bien au contraire, le pays va bénéficier de la baisse du cours des matières premières, dont il est net importateur.
Mais pour devenir « l’atelier du monde » et attirer massivement les investissements étrangers, l’Inde devra régler encore beaucoup de problèmes : infrastructures, productivité, bureaucratie, formation de la main-d’œuvre…
Il est plus facile d’exporter des marchandises depuis un port chinois vers l’étranger que de vendre dans le nord de l’Inde au produit sorti d’une usine du sud.
De plus, dans son ambition, l’Inde ne pourra pas bénéficier du même contexte favorable qu’a connu la Chine il y a vingt ans. La demande mondiale a fortement baissé depuis les années 2000.
Enfin les milieux d’affaires commencent à douter de la méthode du premier ministre Narendra Modi. Plusieurs syndicats ont appelé à une grève en septembre dernier, et l’indice de la bourse de Bombay, le BSE Sensex est actuellement à son plus bas niveau depuis août 2014.

L’Europe bannit 700 génériques testés en Inde

L’union européenne a exigé de ses états membres qu’ils suspendent à partir du 21 août la commercialisation de près de 700 médicaments génériques testés et fabriqués en Inde. Cette décision prise le 16 juillet fait suite à des irrégularités constatées lors d’une inspection l’année dernière de l’agence française de sécurité du médicament (ANSM) sur un des sites de GVK Bio, une entreprise spécialisée dans les essais cliniques et installée à Hyderabad dans le sud de l’Inde.
Alertée, l’Agence Européenne du Médicament (EMA) a passé en revue un millier de médicaments testés par GVK au cours des cinq dernières années et conclut que les données pour 700 d’entre eux étaient insuffisantes. Dès janvier, elle avait recommandé le retrait du marché et plusieurs Etats dont la France, l’Allema-gne, la Belgique et le Luxembourg avaient suivi son avis.
Ces deux dernières années, les États-Unis ont multiplié les mises en garde et les interdictions de s’approvisionner auprès de plusieurs usines en Inde. La Food and Drug Administration (FDA), l’agence américaine chargée de la veille sanitaire a ainsi triplé ses contrôles dans les usines indiennes et renforcé ses effectifs dans le pays.
L’OMS aussi a émis des avis exigeant des actions correctrices auprès d’entreprises indiennes.
Selon une étude récente du cabinet Deloirtte, 64 % des laboratoires indiens manquent de personnel qualifié et 52 % des cadres rencontraient des difficultés pour respecter les normes des agences sanitaires européennes et américaines

Poster un commentaire

France-Asie, Association Loi 1901, 12 rue ernest psichari 75007 Paris.
Copyright © Association France-Asie. All rights reserved. Mentions légales et crédits..