Bookmark and Share

Lettre de France-Asie n65

par Webmaster 23/04/2015

Exécutions et tensions diplomatiques

Le 18 janvier, cinq étrangers condamnés à mort pour trafic de drogue ont été exécutés après que le président Joko Widodo ait refusé de les gracier. Un Brésilien, un Néerlandais, un Malawi, un Nigérien et une Vietnamienne ont été fusillés.
Cela a déclenché une tempête diplomatique et terni l’image de défenseur des Droits de l’Homme du nouveau chef de l’État.
Le Brésil et les Pays-Bas ont rappelé leurs ambassadeurs.
D’autres exécutions se profilent, notam-ment celle de deux Australiens et d’un Français.

Poster un commentaire

France-Asie, Association Loi 1901, 12 rue ernest psichari 75007 Paris.
Copyright © Association France-Asie. All rights reserved. Mentions légales et crédits..