Bookmark and Share

Lettre de France-Asie n63 Thaïlande

par Webmaster 15/10/2014

La junte militaire toujours en place

Depuis le coup d’état du 22 mai, les militaires ont suspendu le débat public, censuré les médias et répriment sévèrement le crime de lèse-majesté. Même les cours sur la démocratie à l’université Thanmasat ont été interdits. Plusieurs journalistes et juristes « éclairés » ont été arrêtés.
Le 21 août, le général Prayuth Chanceha, Chef de la Junte, a été désigné comme premier ministre par les 191 membres d’une assemblée non élue dominée par les militaires.
Plusieurs scandales de « mères porteuses » ont obligé la junte à réagir.
Pour redorer son blason, la junte veut déployer un plan de relance de plus de 8 milliards d’euros. Il y a fort à parier cependant que dans une échéance plus ou moins brève, les militaires seront obligés d’organiser des élections.

Poster un commentaire

France-Asie, Association Loi 1901, 12 rue ernest psichari 75007 Paris.
Copyright © Association France-Asie. All rights reserved. Mentions légales et crédits..