Bookmark and Share

Lettre de France-Asie n63 Hong Kong

par Webmaster 15/10/2014

Manifestations

Le mouvement citoyen Occupy Central with Love and Peace (OCLP) menaçait depuis longtemps d’occuper le centre-ville si Pékin voulait restreindre le suffrage universel prévu par la Basic Law pour élire le Chief Executive en 2017.
Par anticipation, des dizaines de milliers de manifestants pro-Pékin ont défilé le 17 août à Hong Kong pour soutenir le gouvernement local.
Le 31 août, le plan de réforme adopté à Pékin par le Comité permanent de l’ANP, retenait bien ce suffrage universel mais appliqué à 2 ou 3 candidats seulement, sélectionnés au préalable par un comité de 1200 membres et approuvés par plus de la moitié de ses membres.
OCLP et l’opposition démocrate de Hong Kong ne sont pas d’accord avec cette vision restrictive du suffrage universel et ont lancé fin septembre une occupation des grandes voies d’accès, du quartier d’affai-res et de l’assemblée législative. Pendant une semaine, cela s’est à peu près bien passé, mais la police a cherché le 26 septembre à les déloger par la force avec des gaz lacrymogènes, sans y parvenir. Les professeurs et la société civile ont soutenu les étudiants. La police s’est faite ensuite discrète.
Le chef de l’exécutif a proposé une discussion, mais les manifestants ont été attaqués violemment par des bandes d’hommes masqués. Les organisateurs ont rompu les discussions avec le gouver-nement. Ce dernier a donné un ultimatum aux occupants, la fin du week-end du 4 et 5 octobre. Plusieurs responsables se sont prononcés pour la levée du sitting pour éviter des blessés.

Poster un commentaire

France-Asie, Association Loi 1901, 12 rue ernest psichari 75007 Paris.
Copyright © Association France-Asie. All rights reserved. Mentions légales et crédits..