Bookmark and Share

Lettre France-Asie n59 Singapour

par Webmaster 13/11/2013

Gestion de fortune offshore

Singapour talonne la Suisse pour la gestion de fortune offshore. La ville-Etat a enregistré 1290 milliards de dollars de dépôts l’an dernier, soit une hausse de 22% sur un an. La Suisse a annoncé pour la même période 2900 milliards de dollars. Singapour s’impose définitivement comme le premier centre de gestion de fortune en Asie.

Depuis le 1er juillet, l’évasion fiscale et le blanchiment d’argent sont officiellement un crime à Singapour. La ville-Etat a signé toutes les conventions internationales lui permettant de se refaire une réputation. Mais ces placements off-shore continuent d’augmenter, surtout au regard des services très pointus et très spécialisés qu’offrent ces places financières.

Le Boston Consulting Group estime que dans quatre ans, Singapour attirera 12% des placements off-shore du monde contre 10% maintenant. L’Asie en attirera 18% contre 15%, et l’Europe passera de 58% à 55%, dont la Suisse 25%.

Un Singapourien au Vatica

Le Singapourien George Yeo, 59 ans, a été nommé en juillet par le Pape François au sein de la commission chargée de la « simplification et de la rationalisation » des activités économiques et financières du Saint Siège. Cette commission est composée de sept laïcs dont George Yeo.

Georges Yeo est catholique. Ancien général, il fut député et ministre à Singapour. Il a fait ses études à Cambridge puis Harvard et dirige maintenant une grosse entreprise à Hong Kong.

Poster un commentaire

France-Asie, Association Loi 1901, 12 rue ernest psichari 75007 Paris.
Copyright © Association France-Asie. All rights reserved. Mentions légales et crédits..